La Fédération Française du Bâtiment (FFB) vient de signer un partenariat pour trois ans avec le ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine. En effet, depuis plusieurs années, la FFB mène une politique active en faveur du patrimoine pour redynamiser l'activité locale et promouvoir, auprès des propriétaires publics et privés, les savoir-faire de ses adhérents. Ces Journées, qui se dérouleront les 15 et 16 septembre dans toute la France, sont ainsi l’occasion pour la FFB de :

  • faire connaître le savoir-faire des artisans et entrepreneurs en matière de restauration du patrimoine ;
  • valoriser les métiers d’hommes et de femmes passionnés ;
  • faire découvrir les techniques des chantiers. 

Afin de renforcer ses actions en matière de patrimoine, la FFB a créé, dès 1959, le Groupement Français des Entreprises de Restauration de Monuments Historiques (GMH). Le GMH a pour mission de fédérer les différents intervenants de la restauration du patrimoine, de favoriser la concertation entre les entreprises et les différents donneurs d'ouvrages, directions régionales des Affaires culturelles (DRAC), Établissements publics, collectivités territoriales, propriétaires privés, associations...), de défendre les intérêts des professionnels de la filière et ainsi de pérenniser les entreprises de restauration du patrimoine ancien ainsi que le patrimoine vivant. Le GMH réunit plus de 180 entreprises et 9 000 compagnons.


Parmi les 232 projets qui lui ont été soumis cette année, le jury du ‘Blue Award’ pour la conception architecturale responsable a sélectionné 11 projets de 8 pays différents pour l’attribution de 3 prix, deux prix spéciaux et des mentions.

Les trois prix ont été décernés à :

  • Nikhil Chaudhary (CEPT Université Ahmedabad, à Gujarat, Inde) dans la catégorie Développement et transformation urbaine et paysagère pour son projet de restructuration des franges urbaines autour du boulevard périphérique de Nagpur City.
  • Gregor Fasching (Université de technologie de Vienne, Autriche) dans la catégorie construction écologique, pour un projet d’école en bambou et en terre à Guarabira au Nord-est du Brésil, destinée aux enfants défavorisés des rues.
  • Veronika Holczer (Université de technologie et d’économie, Hongrie) dans la catégorie construction dans des structures existantes pour un projet de transformation d’une grange en espace communautaire dans le village de Markoc. 

Les prix spéciaux du jury reviennent à :

  • Chi Lu, Bin Xie, Zi’ang Wang, Shuo Liu, (Université d’architecture et de technologie de Xi'an, Chine) pour leur projet intitulé Vivre avec la terre, étude écologique pour les populations des villages modestes du plateau de loess en Chine du nord.
  • Georg Pichler, (Université technique de Graz, Autriche) pour le projet expérimental ‘DUMPLAB’ basé sur les principes énoncés par Michael Braungart and William McDonough dans leur essai ‘From cradle to cradle’ - créer et recycler à l’infini. 

Le ‘Blue Award’ est organisé tous les deux ans, avec le soutien de l’UIA, par le département de design spatial durable de l’Université de technologie de Vienne, afin de mettre en évidence des conceptions architecturales responsables résolument tournées vers l’avenir.

Le jury était placé sous la présidence d’honneur de Sir Michael Hopkins et composé d’Albert Dubler, Président de l’UIA, Nikos Fintikakis, Membre du Conseil de l’UIA, Dominique Alba, Robert Korab, Françoise-Hélène Jourda, Rudolf Scheuvens, Dominique Gauzin-Müller.

Voir l’ensemble des projets primés et mentionnés sur le site du concours :

http://www.blueaward.at/showcase/nominated-projects-2012.html

En savoir plus http://www.blueaward.at


La cour administrative de Bordeaux confirme l’incompatibilité entre la profession de contrôleur technique et les missions de conception

La cour administrative d’appel de Bordeaux, par un arrêt du 10 avril 2012, vient de confirmer l’annulation d’un marché portant sur une mission d’étude de pré-diagnostic énergétique du patrimoine bâti des lycées de Lot-et-Garonne, attribué à un groupement comportant un bureau de contrôle. Elle confirme ainsi l’interprétation stricte, déjà faite par le Conseil d’Etat en 2010 (CE, 18 juin 2010, « Ministre d’Etat, ministre de la Justice c/Bureau Veritas », n° 336418.), des dispositions de l’article L.111-25 du Code de la construction et de l’habitation qui énoncent l’incompatibilité de l’activité de contrôle technique avec « l’exercice de toute activité de conception, d’exécution ou d’expertise d’un ouvrage. »

>> Pour consulter la décision de la cour administrative d’appel de Bordeaux : cliquez ici


Le parcours FEE Bat dédié à la maîtrise d’œuvre est désormais lancé ! Il s’organise autour de 4 sessions de formation, codifiées MOE-MOE.

Deux premières sessions ciblent prioritairement les problématiques de réhabilitation des bâtiments existants :

  • MOD-MOE-1 : Identifier les éléments clés d'une offre globale d'amélioration énergétique des bâtiments existants.
  • MOD-MOE-2 : Maîtriser les outils pour mettre en œuvre une offre globale d'amélioration énergétique des bâtiments existants. 

Deux autres sessions viendront compléter le parcours MOE en juin 2012.

  • MOD-MOE-3 : Enveloppe et conception de bâtiments étanches à l'air.
  • MOD-MOE-4 : Prévenir l'apparition de désordres et pathologies du bâti existant à l'issue du projet de réhabilitation énergétique 

Les résultats attendus de ces formations sont directement liés aux problématiques actuelles auxquelles les professionnels de la maîtrise d’œuvre sont confrontés :

  • Connaître et comparer des solutions techniques existantes pouvant être proposées lors de la mise en œuvre d’un projet de réhabilitation avec des objectifs de performance énergétique.
  • Favoriser un dialogue entre professionnels de la maîtrise d’œuvre sur leurs pratiques et les enjeux de l’approche globale énergétique du bâtiment.
  • Mettre en perspective le renouveau de leur rôle de prescripteurs auprès des maîtres d’ouvrage. 

Quelle prise en charge par les fonds d’assurance formation ? Chaque session de formation a un coût pédagogique plafonné à 400 euros HT pour 2 jours de formation effective. Chaque action de formation suivie par un professionnel de la maîtrise d’œuvre est cofinancée par EDF via le système national de Certificats d’Economie d’Energie (CEE), à hauteur de 50% des coûts pédagogiques hors taxes.

Le FIF-PL a signé une convention avec EDF pour participer au cofinancement des formations, et assurera la prise en charge pour les architectes libéraux et leurs homologues de la MOE. Ainsi, seuls 2,5% du coût pédagogique d’une action de formation (hors taxes) resteront à leur charge. Le FAFIEC a également conventionné avec EDF pour participer au cofinancement des formations, pour les salariés des bureaux d’études techniques et d’ingénierie. Resteront à la charge des entreprises du ressort du FAFIEC, 5% des coûts pédagogiques.

La CPNEFP Architecture ne l’ayant pas souhaité, l’OPCA-PL n’a pas signé de convention avec EDF. Aussi, les salariés des entreprises d’architecture verront leurs formations FEE Bat prises en charge selon les critères habituels de la branche pour les actions non labellisées, sans aucun cofinancement EDF.

Pour trouver la session de formation FEE Bat qui vous intéresse : Connectez-vous sur le répertoire de formation en ligne du Conseil national.

Accès direct


Malgré les appels répétés au Président de la République Nicolas Sarkozy et au Premier Ministre François Fillon, du Conseil national de l’Ordre des architectes, de l’Union nationale des Syndicats Français d’Architectes (UNSFA) et du Syndicat de l’Architecture (SA), malgré l’appel de plus de 18 000 confrères et consœurs, le gouvernement pourtant informé des graves conséquences que cela entrainera sur notre territoire a remis en cause le décret « surface » du 29 décembre 2011, en publiant au Journal officiel du 7 mai 2012 le décret n°2012-677 relatif à « une des dispenses de recours à un architecte ».

Comme nous nous y étions engagés, nous emploierons toutes les voies de recours pour obtenir l’annulation de ce décret scélérat pour notre profession et pour l’intérêt public de l’architecture.

 

Communiqué de l'Ordre des Architectes, suite au décret sur les dispenses de recours à un architecte


Comme tous les 3 ans (dans les 6 mois qui suivent le congrès de l’UIA), le CIAF, chargé de représenter la profession au sein de l’Union Internationale des Architectes, a renouvelé ses participants à l’Assemblée générale et a procédé à l’élection de son conseil d’administration et de son Bureau.

On rappellera que le CIAF se compose de trois collèges : ordinal, syndical et experts.

Sa présidence et tournante Ordre/syndicat. Cette année la présidence revient de droit à l’Ordre

Ont été élus au Conseil d’administration : Lionel Carli, président du CNOA, membre de droit

Collège des instances ordinales :

  • Conseil national : Michèle Barbé, Marie-Pierre Bauchet, Frédéric Ragot
  • Conseils régionaux : Danièle Damon, Danielle Feuillette, Pierre Marsan 

Collège des instances syndicales :

  • Syndicat de l’Architecture : Sandrine Charnallet, Jean-François Chesnais, Patrick Colombier
  • UNSFA : Philippe Klein, Michel Roulleau, Ewa Struzynska Collège des Experts : Jacques Canal, Albert Dubler, Lionel Dunet, Zygmunt Knyszewski, François Roblin, Roland Schweitzer

Ont été élus au Bureau : Lionel Carli, président ; Frédéric Ragot, vice président collège ordinal, Philippe Klein, vice-président collège syndical ; Jacques Canal, vice-président collège des experts ; Danièle Damon secrétaire générale ; Patrick Colombier secrétaire général adjoint ; Zygmunt Knyszweski, trésorier.


Grand prix d'architecture de l'Académie des Beaux-Arts Créé en 1975, le concours est ouvert à tous les architectes et étudiants en architecture, ressortissants ou non de la Communauté européenne, n'ayant pas dépassé l'âge de 35 ans au 1er janvier 2011.

Clôture des inscriptions le 25 mai

Entièrement organisé par l'Académie, il comporte deux épreuves dont la première est à remettre lors de l'inscription, au plus tard le 25 mai.

Il est doté de trois prix :

  • Grand Prix et Prix Charles Abella : 20.000 € 
  • Deuxième Prix et Prix André Arfvidson : 9.000 € 
  • Troisième Prix et Prix Paul Arfvidson : 4.000 € 

Le thème du concours est cette année : "La Maison" Le jury est composé des membres et des correspondants de la section d'architecture de l'Académie des Beaux-Arts. Il est dirigé par M. Claude Parent.

Calendrier :

  • Mardi 17 avril 2012 : ouverture du concours
  • Vendredi 25 mai 2012 : clôture des inscriptions et remise de la première épreuve
  • Mercredi 12 septembre 2012 : rendu de la deuxième épreuve Exposition des travaux des finalistes : du 13 décembre 2012 au 6 janvier 2013 au Palais de l'Institut, salle Comtesse de Caen, 27, quai de Conti - 75006 Paris.

cit-architecture-expo-circulerL’espace des villes, l’espace entre les villes, l’architecture accompagnent ce mouvement permanent de l’humanité. L’exposition, dont le commissariat est assuré par l’architecte et ingénieur Jean-Marie Duthilleul, permet au visiteur de suivre à travers le temps, des origines au futur proche, l’évolution des conceptions urbaines, des espaces urbains, des bâtiments générés par la circulation des hommes à travers les territoires. Le concept de « circulation » est également redéfini, puisqu’aujourd’hui, la circulation des hommes évolue de plus en plus vers une circulation virtuelle.


nice-stadium-visuel hpLe Nice Stadium se veut avant tout être un lieu de vie ouvert pour tous et tout au long de l’année. Que vous soyez supporters de l'OGC Nice, adeptes de rugby, de tennis sur gazon lida ou de sport mécanique, passionnés de l’histoire du sport, organisateurs de séminaires ou d’incentives, fans de concerts, d’opéras… le temps d’une soirée, d’une après-midi ou d’une course dans le centre commercial...


tour-triangle-pte-versailles-2Situé dans le Parc des Expositions de la porte de Versailles, le futur édifice en forme de pyramide a été dessiné par le cabinet suisse Herzog et de Meuron. Haute de 180 m, cette tour aura une base de 35 m de long. Faite de verre, elle a été conçue avec des principes de haute qualité environnementale. Elle delphi abritera 88 000 m² de bureaux et 1500 m² de commerce. A ses pieds, sera construit un jardin public de 8 000 m² le long du boulevard Victor. La tour Triangle fx15 sera accessible au public avec son atrium et deux belvédères avec vue panoramique, café et restaurant.


A propos

SAGERET est la référence des annuaires du BTP. Fort d’une base de plus de 700.000 sociétés qualifiées, SAGERET met en relation les professionnels et fait connaître leur savoir-faire grâce à une offre de services dédiée aux acteurs de la construction.

Nos activités

  • Edition de guides et annuaires
  • Référencement web
  • Location et vente de fichiers
  • Organisation d’événements
  • Prestations audiovisuelles
  • Régie publicitaire

Contacts

SAGERET
5 rue Saulnier, 75009 Paris - FRANCE
Tél. : +33 (0)1 70 95 15 50
Fax : +33 (0)1 70 95 15 90
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
logo SAGERET